14.11.2013 Maître St Germain. Parlons de l'état du monde, l'état de l'Afrique.

14/11/2013 14:03

14.11.2013 Maître St Germain

Parlons de l’état du monde, l’état de l’Afrique.

 

Aujourd’hui les 2/3 du monde sont pollués, inhabitables pour longtemps.

L’eau manque et les 2/3 des ressources sont aussi polluées.

Le grain : les céréales sont contaminées. Les pluies auront raison d’une grande partie de la production cette année – riz et blé. Tous les Pays sont touchés, mais la flambée des prix des céréales, programmée mais aussi due à la réalité, fera que beaucoup mourront de faim avant fin 2014. (Je ne veux pas provoquer en disant 2013.)

 

En proportion, l’Afrique est l’eldorado où tous les appétits se tournent. Pourtant, elle n’est pas équipée pour satisfaire sa propre demande alimentaire. Le continent qui a le plus d’avenir n’a pas su gérer à l’heure d’aujourd’hui, l’autonomie de ses Peuples. Il est donc dépendant d’une aide extérieure massive, chère, sujette au chantage.

Penser l’agriculture de l’Afrique est de première urgence. Nous ne parlons pas d’aider le monde entier, mais déjà de faire face aux besoins de l’Afrique. Nous parlons de toute l’Afrique Sub-saharienne dont les capacités de survie dépassent largement tous les pronostics, tous pays confondus.

 

Qu’est-ce qui fait l’état du monde actuel ?

La corruption - l’instabilité des alliances - la mauvaise gestion - la conquête pour soi-même, son Pays – l’attachement à la matière : le matérialisme – le manque de Lois – le manque d’Etat – le manque d’exemplarité.

Tout cela, l’homme peut le changer, débarrasser d’un revers de main tout ce qui entrave la marche vers le futur et s’y préparer. Il n’y a que bonus pour tous. N’avez-vous pas encore compris ?

Au lieu de cela, la corruption continue. Les Peuples continuent de souffrir, rien n’est engagé. Les reculades sont pires que l’action hasardeuse. Bref, les jours passent et le monde se trouve pris dans la situation des Philippines : le potentiel de survie est là mais il n’est pas exploité. Il ne sert à rien et les gens souffrent.

La pollution doit être stoppée. C’est impératif. Les hommes doivent être plus dans l’entraide. C’est impératif. Le matérialisme est dépassé. C’est le partage, et non le profit, qui va devoir être le système d’urgence.

La révolution en France doit se  transformer en action Juste pour tous. Le Peuple français doit s’y atteler sans retard. Elle est aussi exemple.

 

A la CEMAC en Afrique : l’Unité indéfectible, comme pour les autres Commissions Régionales, doit conduire à l’Unité de toutes les Commissions. Le cadre est bien fait. Il faut s’en servir. Mais il suffit d’un refus d’avancer à l’intérieur d’une Commission pour que l’ensemble soit immobilisé.

Est-ce juste ? Est-ce engager le Futur de l’Afrique ?

La maturité est de s’engager sans peur, pour le Bien de tous. Il y a là matière à faire beaucoup  et c’est l’exemplarité d’une Commission qui fera l’exemplarité de l’ensemble et entraînera l’adhésion des Peuples.

L’état du monde est tel que l’expriment les actes des Gouvernements. C’est la preuve de l’avancée dans le Plan ou de sa non-compréhension. Après tout ce que Nous avons dit, il serait temps que les choses bougent. Chaque jour est jour de souffrance pour le monde, l’Humanité, et plus grande souffrance à venir. Chaque jour à attendre est 1000 jours de souffrance supplémentaire. N’avez-vous pas compris ?

Nous sommes au dernier Jour du Jugement. Ce n’est pas pour rien que Nous vous avons prévenus et tant prévenus. Chaque Jour, des messages vous ont instruits des conséquences de vos actes.

L’Europe a l’expérience. Elle sait ce qu’elle engage. Elle sait qu’elle devra faire face à l’inconséquence de ses dirigeants. Elle est marquée du sceau de l’unité divine, quoi qu’elle ait vécu ces derniers temps un lavage de cerveau l’éloignant de ses racines.

Mais l’Afrique : c’est la Jeunesse du Monde, Son Avenir. Allez-vous attendre ce qui arrive aux Etats non préparés à la catastrophe ? Vos Peuple ne vous le pardonneront pas, qui auront appris, entre temps, à faire face à la Vérité du monde.

Vous avez peu de temps pour instaurer les Lois Justes avec rigueur dans leur application. Faites-le sans retard. Vous avez toutes les cartes dans vos mains, là maintenant,  avant que l’étau de la folie du monde ne se resserre sur l’Afrique.

Demain Je donnerai un dernier message avant la Pleine lune, signe du Changement en cours auquel aucun Pays, aucun gouvernement, aucun homme n’échappe.

Maître St Germain, 14.11.2013, MA-SL