24.10.2013 Maître St Germain. Crise alimentaire, eau, Asie, Fukushima

24/10/2013 10:51

24.10.2013 Maître St Germain

 

Nous avons abordé la crise alimentaire. Elle va s’accentuer par refus de partage et volonté de faire monter le prix des céréales. Nous entrons dans la destruction programmée de l’humanité et ne pouvons « par miracle » intervenir sur les processus physiques engagés en amont par la volonté des hommes et laissés se développer par faiblesse et égoïsme. Cela, Nous ne pouvons l’interrompre.

Nous aidons à l’entrée dans l’Ere du Verseau, à passer le Seuil, mais non à résoudre les problèmes importants qui sont l’épreuve de l’humanité.

Comme il en est des céréales, l’eau est déjà la pomme de discorde de plusieurs Pays frontaliers et les problèmes ne vont que s’amplifier au lieu de se résoudre dans le partage équitable. Nous arrivons à un état de guerre permanent qui va se généraliser si Nous n’y mettons pas bon ordre.

La volonté de puissance est encore bien ancrée dans les agissements des hommes et seule, l’évidence que la guerre n’apporte rien : contraindra les hommes, les gouvernements, à entrer dans l’acceptation des nouvelle conditions de vie sur Terre : l’obligation de vivre selon les Lois Divines de Justice et d’Equité.

Le problème de l’eau est fondamental et crucial. Il est la base de la vie. Il entre dans la Volonté de Paix, la Nécessité de Paix. Les hommes devront apprendre par l’expérience à vivre avec moins mais avec tous, et avec plus de sagesse.

Ce n’est pas le bien d’un Peuple qui compte, au détriment de l’autre, mais que chaque Peuple vive avec Sagesse et partage équitablement ce qui est don de la Terre pour tous et non sa propriété locale. Il y a un grand travail d’éducation à faire qui passera par « le don du Cœur » : la Volonté de faire le Bien, l’acceptation de penser en fonction de l’ensemble et non de soi. C’est la révolution de la pensée dominante.

Beaucoup mourront pour le But : le Bien et le Futur de la Terre et des hommes.

En Asie : problèmes ethniques et religieux vont se mêler au problème de survivance, et de nombreux points chauds vont apparaître, stigmates des tensions dans le monde. La dureté de la vie va opérer une sélection naturelle. Beaucoup de morts par pollution, problèmes climatiques, faim, feront du continent asiatique : une terre décimée. Les tremblements de terre vont se multiplier.

La sélection naturelle : inclut l’équilibre – Cœur-pensée-corps – de l’homme et non sa force physique uniquement.

Fukushima : c’est le cancer du monde qui touche le monde et la réalité n’est pas décrite dans sa vérité. Ce que Nous avons dit en 2011 est plus que jamais d’actualité. Le Japon est pollué, la mer est polluée, les Pays sous les courants marins et aériens ne sont pas épargnés. Il n’y a qu’à prendre les mesures pour s’en rendre compte.

C’est une honte qui va décimer, là aussi, les populations. La pollution radioactive est partout. Nous avons atteint le seuil du supportable. Tous les corps vont être touchés par la pollution mondiale à tous les niveaux, si rien n’est fait pour stopper énergiquement la course à la mort.

Nous veillons avec Nos Moyens, à la survie et la Renaissance de la Terre. Tous les problèmes de dysfonctionnement y conduiront, jusqu’à stopper l’économie s’il le faut. Nous n’en sommes pas loin.

La Chine fera face à une multitude de problèmes intérieurs, et le plus difficile : outre la pollution galopante qu’elle a provoquée : le réveil des Peuples. Sur sa terre, de nombreux groupes sans liens apparents la fédèrent, ils n’ont pas la conscience d’unité par l’histoire « naturelle », mais par obligation. Cela va entraîner des révoltes sanglantes, parce que réprimées dans le sang, et va attiser la colère des Peuples. Nous n’en dirons pas plus. La Chine est un vaste champ de mines.

Nous aborderons ce midi : l’esprit français et son histoire. Ce soir : politique en Afrique.

MStG, 24.10.2013 MA-SL