Tactique pour la Paix en Centrafrique

18/01/2014 11:28

Donnons suite aux messages de MStG, sur le choix de soutenir Alexandre Nguendet.

SL 18.01.2014

Je m'explique

 

Ange Gabriel : « Oui, il vaut mieux faire alliance avec ceux qui feront la Paix, quel que soit le passé, que de vouloir la perfection impossible. Explique-toi. Il y a des alliances nécessaires. »

 

Dans l’instrumentalisation des Peuples, la question est : qui a intérêt à déstabiliser le Pays ? Comment éviter le génocide ?

En s’alliant avec le puissant :

On évite le pire dans l’immédiat.

On se donne le temps de répondre tactiquement et politiquement à la situation.

On ne fait aucune provocation inutile.

On maintient le fragile équilibre.

On construit la Paix.

Scenario : Christ me disait en 2009, en parlant d’un puissant personnage que nous avons rencontré : « mieux vaut l’avoir à tes côtés, proche de toi que contre toi. »

C’est une étape incontournable qui demande une appréciation des risques et une réponse à la mesure de l’enjeu.

Amis d’hier – ennemis d’hier – amis d’aujourd’hui : on ne peut aujourd’hui se prévaloir de connaître la réponse pour demain. Il faut donc s’entourer d’un minimum de risque : la Paix maintenant.

Aujourd’hui, on ne peut bâtir le Futur selon les critères humains. Il faut le savoir. La Hiérarchie Planétaire répond à l’instant tout en visant le But. L’instant est fait de surprises. Le But est constant.

LM vient de m’informer de ce qu’il en est de la presse concernant A-F N. Oui, c’est un fait, il a un passé. Mais c’est le seul capable. Doit-on s’en priver ? Se sachant fort, il donnera sa force à la RCA. Là on prend le risque qu’il revienne à la lutte.

Puissiez-vous, sans vous décourager, faire œuvre d’Unité pour la Paix.

Dans l’Amour infini

SL, 18.01.2014

pour comprendre le Plan : voir aussi à  blog ce jour 18. 01.2014