Défendre Christ

31/07/2015 09:57

Jour de PL : le silence est Unité et Réception des Energies de Christ que nous déversons dans les 3 jours qui suivent la PL : la manifestation du Plan. Nous sommes la coupe qui reçoit dans la Paix et la Joie de l'Unité.

 

Monade- mon Être divin

C’est l’application de tout ce qui a été annoncé.

Tu défends Christ en écrivant. Fais-le ce matin.

 

AGabriel

Nous nous recueillons. Il n’y a rien à faire. Tout est enclenché (c’est le terme).

AMichel

Parle autant que tu peux de l’Energie de l’Epée.

 

Défendre Christ

En ce jour de PL du Lion, je défends Christ. Les derniers à me contacter sont tous de personnalités R4 : Harmonie par le conflit et ont eu ou encore à batailler pour que la personnalité s’aligne : sous l’autorité de l’âme-Être divin (la Monade). La plupart ne voient pas leur niveau de pensée et ont fabriqué leur propre réponse à la vie par le mental inférieur et la personnalité, d’où l’impossibilité d’être Juste tout de suite.

Le mental répond à la Monade et alors la personnalité est en acceptation complète à l’âme, seulement quand l’âme est constamment active. Ce qui est rarement le cas. Il y a bien des intuitions, une préparation qui s’est faite, mais il faut toujours ajuster et se dépasser. Être humble et lucide. La lucidité n’est pas immédiate.

C’est un drame parce je parle à la fausseté non reconnue. Comment la dévoiler et permettre au disciple (au D) d’avancer ?

C’est là où n’est pas comprise l’approche de Christ à travers moi. Il ne faut pas s’étonner si Christ me protège des abus égoïstes et aveugles des « apprentis ».

Nous sommes, Christ et moi, en dialogue permanent, obligés d’agir dans la saturation des situations pour ouvrir les yeux des disciples et qu’ils avancent. C’est une période à la fois pleine d’enthousiasme dans le soutien au « Nouvel acte qui se programme », mais  qui se joue sur plusieurs plans : aider le D à dépasser l’obstacle, les premières épreuves, le préserver pour son acte futur, engager l’Energie dans le Plan et le protéger dans l’Energie de Christ.

Je peux être épuisée de ce temps considérable – excessif sur le plan énergétique et ma disponibilité au Plan, à tous - consacré à l’éveil du D qui n’est pas encore pureté et donc poids sur mes corps.

Mais le D ne voit pas, n’entend pas les conseils, ne se préoccupe pas de mon emploi du temps, il a besoin de moi comme d’une mère. Je donne beaucoup et Christ accepte quand il voit que c’est nécessaire. Mais cela a un temps défini que ne voit le D.

Et les mauvaises habitudes se prennent très vite, le relâchement, la facilité, le débordement.

Ce qui est non reconnaissance de Christ et abus de moi. L’égoïsme est présent et la personnalité s’enferre dans son droit légitime : confirmer ses habitudes. C’est là que la corde se tend et Christ intervient parce que sans Lui, mon pouvoir n’est pas reconnu.

Il y a donc fausseté – et la majorité des personnes m’ayant contactée depuis le début n’ont pas su se libérer du tout ou totalement d’une part d’illusion : qui est fausseté - et s’en rendre compte passe par l’épreuve.

« Tu ne m’écoutes pas, alors tu assumes. » Je ne répète plus et les difficultés émergent de tous les actes qui n’ont pas été accomplis immédiatement. Sans cette épreuve, le D ne peut comprendre. Il se corrigera par le vécu : l’expérience. Il n’y a pas d’autre méthode.

Je défends Christ dans un corps de femme et je n’impose pas d’une voix tonnante, mais je dis. Et le D ne retient que ce qu’il veut bien entendre quand il fonctionne avec l’inférieur. Mes explications ne servent à rien, il faut qu’il se heurte au constat physique de ce qu’il veut vivre : Servir le Plan divin et ce qu’il est à cet instant. Il est obligé d’ajuster ou c’est la chute. Le temps est bref de la préparation. Il faut s’améliorer chaque jour et ne négliger aucun conseil : à appliquer à la lettre immédiatement. Pour cela la maturité doit être dans la volonté de se surpasser : aller droit au but : l’unité moi-le Plan.

Oui, le R4 (manifesté dans l’inférieur non uni à l’âme) est source d’orgueil dans sa construction rigide de sa légitimité. Il peut être performant dans la matière, certes, mais cela ne fait pas le Plan qui exige la présence constante de la Conscience divine et de tous les corps (personnalité mental – le corps physique ne fait que suivre ce qui est voulu au-dessus de lui : la personnalité) au Service de Christ.

Et Christ intervient dans l’urgence, pour imposer le nouveau rythme, une marche plus haute dans la tension de l’effort parce que je ne suis pas écoutée et que nous devons réussir l’acte engagé. Les échéances sont placées.

Si je ne suis pas écoutée, c’est Christ qui ne L’est pas. Illusion du Service et de la qualité du D. Il ne comprend pas parce qu’il a reçu des compliments et ne les a pas mis à profit. Ils sont donc dépassés. Nous œuvrons dans l’instant et dépassons chaque situation à l’instant. Nous avons le but : nous sculptons l’œuvre en direct.

Le D qui se rebelle dans la colère chute. Nous l’avons constaté avec les plus importants à mes côtés dans le Plan. Je dois donc pallier aux défections qui se résorberont dans la Vie future subtile, mais ce ne sera pas la perfection espérée.

Tout est fait pour que les Serviteurs désignés se préparent « couvés sous l’aile de la mère » juste le temps nécessaire. Puis ils sont poussés à l’action : le Service prévu pour eux. Ils sont irremplaçables pour leur fonction au monde. Et tout est fait pour qu’ils franchissent les premières épreuves dans l’aura de Christ. Il n’y a pas de temps de perdu, cela ne prend pas des mois mais des jours.

Ce qui est choquant : c’est ce que je donne tout de moi-même et que la sensibilité du D n’est pas là, il n’y a pas équilibre, il n’y a pas le véritable Amour  manifesté pour Christ, parce qu’il préoccupé par le mental inférieur. Je deviens l’outil, son serviteur, et non le corps de manifestation du Christ : Sa Représentante. Il faut pourtant dégager le noyau : l’âme, peler la gangue, permettre le Rayonnement de l’âme libérée du D.

Je souffre au Nom de Christ de devoir Le défendre même avec ceux qui lui sont proches et Lui manque à ce point de Respect.

Jésus était-il compris de ses disciples ?

Nous retrouvons quelque parenté dans ce que nous vivons aujourd’hui.

La fausseté du monde a corrompu les corps inférieurs même des meilleurs et ils doivent faire un effort exceptionnel pour s’en libérer par la volonté puissante de l’âme. C’est l’épreuve du Service aujourd’hui. Nous ne sommes pas dans les conditions d’il y a 2000 ans. Tout est amplifié dans le négatif.

Défendre Christ est un combat de tous les instants, qui demande  de ne jamais perdre de vue le Plan et de mener à bien l’état psychique du D jusqu’à son alignement définitif : tout son être solidement uni « aux Ordres du Christ ».

Quand Christ donne une affirmation, il faut toujours la vivre concrètement et c’est le test suivant qui est aussi la preuve que le D s’aligne sur l’Energie de Christ.

Je suis enjouée, facilement joyeuse et donnant à profusion, tout pour égarer celui qui veut un Maître et se prosterner devant une illusion.

Mais quand le D abuse, j’assèche la source jusqu’à ce qu’il comprenne : je donne moins.

C’est Christ que je défends et mon Cœur saigne qu’on puisse vouloir Le Servir et n’être pas digne de Lui. Illusion ! Je suis le carrefour, l’ambassadeur, la femme apparemment sans défense mais comme l’Epée de l’Ange Michel est la Porte à l’Energie de Christ, je suis la Porte à l’Epée de Michel. Nul disciple, nul homme ne peut l’atteindre sans me reconnaitre lorsque, poussé par son âme, il fait le premier pas et me rencontre (me contacte).

Christ et moi sommes unis et le D en peut aimer Christ sans passer par moi, quand il apprend ma présence. Je suis le Rayonnement de l’Epée, par la Volonté de Christ et mon lien divin, moi Sylvie fille de Jésus, Jésus fils de Christ.

Quiconque retient mon Rayonnement pour m’envahir de ses pensées inférieures avec insistance, ne serait-ce qu’une fois, affronte Christ sur le plan des Energies. Il en assumera les conséquences.

Une grande aide est donnée à ceux qui sont prévus dans le Plan, mais elle est exceptionnelle et exclut toute facilité et profit ou c’est la chute.

L’effort est constant, nous sommes les chevaliers du Christ.

Je protège l’Energie de l’Epée pour tous !

Levez l’Epée avec moi.

SL, 31.07.2015