La Force d’Amour dans la Femme divine

13/09/2014 17:16

Bonjour Nouvelle Humanité,

La Force d’Amour dans la Femme divine

Pour vivre dans ce monde, il n’y a que la relation d’Amour, de Beauté, de solidarité, de fraternité réconfortante qui compte, de respect en tout : humanité et Terre.

Les Jeunes hommes comme les jeunes femmes sont porteurs de la graine divine et ont mission de la révéler.

Lorsque nous disons que la femme est plus proche de révéler l’Amour désintéressée par sa constitution de mère et le fait qu’elle porte l’Energie R2 en son corps : L’Amour Sagesse.

L’homme a plus d’impulsion R1 : volonté ou pouvoir et devra mieux maîtriser son corps pour agir dans le Plan. Il est donc logique que la nature féminine soit la première à répondre à l’Ordre divin. Mais l’homme vivant en harmonie âme-personnalité a les qualités requises pour œuvrer comme la Femme divine, il est homme divin.

Nous parlons de qualité générale.

Le Plan étant fondé sur l’optimisation de la Science des Energies, en réponse à la Grande Loi Cosmique d’Unité, tout ce que nous engageons secrètement ou non – la pensée est action - a un poids karmique. Imaginez la somme de vos pensées de la journée et vous aurez la tonalité de votre aura, la vibration de qualité en rapport à votre pensée. Cette pensée que vous mélangez à vos relations, qui se mélange à d’autres et que vous devez veiller à garder pure pour Servir le Plan divin.

Tout s’interpénètre. A vous de faire le ménage en poussant les nuages de votre mental pour y faire briller le Soleil : la pensée du Futur de Paix, le Bien de tous.

 

Revenons à la Femme avec l’exemple du livre de Valérie Trierweiler.

Pourquoi tant de polémique autour d’un livre fort juste dans sa vérité et le cri du cœur. Je retiendrais que la femme doit impérativement prendre confiance en elle et prendre en mains son destin : celui de tous, mais à sa mesure, sans joug ni humiliation.

Je retiendrai que VT a cherché et trouvé à dépasser la torture du mensonge qui lui a été infligé par les médias ou dans sa relation avec FH et ses conseillers, dans le don de soi, l’Amour aux plus défavorisés, l’Amour nu et sans artifice, l’Amour vrai avec les plus pauvres des pauvres.

Voilà la force de la Femme : donner à l’infini dans la simplicité.

Fiez-vous à votre Cœur – votre Conscience divine – et non aux on-dit.

Et c’est la conscience du Cœur seule qui peut aujourd’hui dire : oui, cela est vrai, je le crois, parce que c’est juste, cela sonne juste à mon Cœur. Juste en termes d’Amour désintéressé, en solidarité et portant au Bien de tous.

C’est ainsi que nous referons le monde !

Merci Valérie !

SyL, 13.09.2014