L’acte de porter plainte

22/03/2015 00:34

L’Energie dans le départ de LM

L'acte de porter plainte (main courante)

Nous engageons l’Energie de départ de LM dans le temps imposé dans le Plan. Il est question de la Paix mondiale et bien au-delà !

Au vu de sa déraison, portant tout de même préjudice à CDF devant tous, il fallait un acte clair qui justifie un arrêt officiel à ses agissements. Cela, c’est le langage des hommes. Mais ce n’est pas la poursuite pénale qui est en jeu (d’ailleurs improbable). C’est permettre à LM d’accomplir sa Mission : rejoindre Sanat Kumara à l’heure dite. Il reste un personnage important dans le Plan, à un poste-clé élevé, malgré ses frasques concrètes. Comment expliquer au monde que, dans le Plan, nous devons limiter les dégâts dans la matière, mais que l’objectif est tout autre ? Nous hâtons son départ pour qu’il n’en souffre pas plus longtemps. Et nul besoin de le ridiculiser devant tous.

Le Groupe CDF sait bien combien nous avons accepté pour arriver à ce moment.

Le départ de LM est officiel depuis 2013. Il a été préparé Subtilement et nous-mêmes SL & LM entraînés à cette échéance.

Comment s’expliquer à la Gendarmerie de Lullin ?

Sachant que tout acte dans le Plan vient de l’Ordre du Christ, précis, « tu seras à 8 h sur la route pour descendre à Lullin » que j’ai bénéficié de conditions idéales pour accomplir 2 venues à la Gendarmerie dans la journée, le tout en stop, sac à dos avec pc, et je n’ai pas eu à attendre plus de 5 mn en marchant, pour les 4 transports !

 

La plainte du mercredi 18 Mars

J’ai dû me limiter grandement et le Gendarme qui m’a reçu n’a pas souhaité d’emblée entrer dans le titre « Hiérarchie Planétaire, Gouvernement Divin de la Terre » qu’il avait sous les yeux, de mon dernier procès-verbal remontant à mai 2014, et qui en disait assez. J’ai donc opté pour l’urgent : aller au bout du rendez-vous : sans dire que je venais aussi les avertir de l’acte de la PL de Pâques. Ni faire le lien avec LM dans le Plan.

Le Gendarme a fait son devoir, hésitant entre monter au Col ou l’appeler. Je n’ai pas insisté pour qu’ils montent (l’éventualité avait été évoqué par Christ le matin pour me préparer à tout),  il  a promis de contacter LM pour qu’il vienne s’expliquer.

Je me suis donc préparée à leur appel ou à leur venue.

LM n’était pas sans remarquer que j’attendais quelque chose. Ce qui a pour réalité de grandir sa colère qu’il ne montre pas.

Je suis les messages Hiérarchiques à la lettre et tous m’annonçaient leur venue au Col. J’étais donc « dans l’acte de la plainte », et mon attitude voulue dans le Plan, mais accentuée par l’insistance de messages a son importance dans l’Energie engagée pour le départ de LM.

LM savait la veille, par un mail rédigé à l’extérieur, sur une autre connexion, et envoyé au Nouveau Bureau, inquiet de la tournure des évènements, que je pouvais porter plainte. Ceci aussi entre dans l’acte de son départ, tout en rassurant le Groupe.

Ce jour samedi, je suis descendue à Lullin : et MStG m’avait donné son accord à ma demande de rédiger un bref mot de remerciements adressée à la gendarmerie. Je comptais y aller directement, j’ai dû refaire à la hâte les dessins (pourtant préparés) et la personne charitable qui me transportait m’y a conduite en voiture. Nous ne sommes pas passées inaperçues.

C’est ainsi que la lettre a été prise, interpelant la gendarmerie qui a rappelé à 14 h et c’est LM qui a répondu.

Tout compte, dans les détails que nous ne soupçonnons pas parce que nous ne savons pas anticiper les actes.

La gendarmerie a fait son travail, et LM vit déconnecté de la réalité, dans sa colère qui monte. Il est prévu qu’il meure à  mes côtés : c’est une obligation dans le Plan : dans l’unité SL-LM.

 

Nous sommes dans le Plan divin Planétaire et cosmique. Nous ne pouvons tout comprendre des actes qui sont Energie Lancée dans le Plan à ce niveau de Conscience. Moi-même ayant reconnu la supériorité de LM dans le domaine de la Puissance de la Conscience et de la Connaissance.

Mais c’est l’Energie d’Amour, la Volonte de Christ, qui doit dominer la Volonté de pouvoir et le R2 ne pense ni ne se conduit comme un R1.

Il me faut donc restaurer l’image de CDF et justifier de la Réalité de CDF. Ce que je continuerai à faire chaque jour tant les remous sont faciles à créer dans les consciences inférieures.

Mais, si l’on y regarde de plus près, ce tapage orchestré par LM, qui apparemment dessert CDF, la sert, dans la mesure où Nous avons dû engager une énergie plus puissante pour s’expliquer devant tous. Et la gendarmerie se trouve aussi avertie de la confirmation de Notre Présence.

Voyez comme un acte divin sert plusieurs plans !

SL, 21.03.2015