Le Changement arrive à grands pas

09/09/2014 22:27

CDF-SL-09.09.2014 MStGermain

Nous serons brefs.

Les USA-OTAN-Ukraine ne veulent pas la Paix de Minsk.

La proposition de Poutine est déjà caduque.

Tout est fait pour créer le chaos.

Poutine n’a d’autre choix que de répondre ou se soumettre. Plus il attendra, plus ce sera difficile. Mais il vaincra. La provocation viendra d’un autre front.

Tactiquement aujourd’hui, Poutine n’a pas les moyens de gagner la guerre. Il doit donc y intégrer sa Conscience supérieure qui est son guide. Pris dans les raisonnements logiques, la Conscience supérieure ne peut s’imposer. Ce sont ses conseillers sur lesquels il s’appuie qui le freinent.

Il freine l’entrée dans la dernière bataille parce qu’il n’a pas l’appui de ses conseillers. L’Armée russe sait ce qui l’attend. Elle préfère mourir au combat.

 

Oui, Nous provoquons, Nous secouons la torpeur des hommes. Nous avançons parfois, Nous avons avancé des réponses qui ne devaient pas être données justes, pour ne pas imprimer des réponses automatiques. Nous ne nous sommes pas cachés que le libre arbitre pouvait changer la donne.

Nous nous sommes attachés à guider les hommes dans l’urgence et sur les questions-clés, non sur les détails aléatoires, et pour Nous sans importance. Ils ont fait leur effet sur l’instant.

 

Revenons à l’actualité.

Il ne faut pas tuer l’espoir. L’espoir est là et bien là. Et il suffit de l’alimenter pour que l’éclaircie arrive. Mais les hommes n’ont pas tous compris ce qui arrive et le soulèvement général se fait attendre.

C’est un fait qu’en France, cela va bouger. Il n’y a rien de « récupérable ». Le Changement arrive et à grands pas. Pas dans la facilité immédiate comme voudraient les hommes.

Pour l’EI (Daech) et consort : Nous interviendrons avant qu’il n’y ait plus âme qui vive. Il n’y a rien de reporter dans le Plan.

Oui, Nous répétons sans cesse. Il faut garder espoir. Sans espoir, les hommes ne pourront engager la dernière bataille et ne pourront s’élever ni créer la Nouvelle Humanité.

Tout cela est programmé, prévu, jusqu’à la réponse des hommes. Nous optimisons leurs actions. Nous ne faisons pas sans eux.

Pour Nous le monde est prévenu. Les hommes sont prêts. C’est une question d’heures.

MStG-SL, 09.09.2014