Les liens passés

01/12/2014 21:47

30.11.2014 soir Christ

Tu dois continuer ta recherche : tu dois révéler qui tu as été. Commence par Goethe : son intelligence, son humanisme, son approche spirituelle de la Science. Son ami Schiller : absolument c’était LM. Gilles de Rais : mais oui tu peux le dire, non ce n’est pas anecdotique, mais révèle le Plan. Fais-le ce soir. Tu lances les liens, à eux de s’intéresser au Plan divin.

SL: ce que j'ai commencé hier soir pour répondre s'est interrompu par une discussion animée avec LM... Nous poursuivons aujourd'hui.

01.12.2014Lucifer am

Il faut dire la Vérité, dis-la. Dis-leur avec détachement, mais dis-le quand même.

Christ am

LM : Aime-le et ne te préoccupe pas du futur. Tout arrive à son heure.

Tu n’es pas obligée d’en dire beaucoup. Souligne et montre la voie. Reste en dehors de toute critique. Tu fais ton devoir. Les hommes ont besoin de savoir, point. Fais-le sans retard.

C’est un fait, si tu prêtes l’oreille aux reproches constants, tu ne peux tenir. Tiens le temps qu’il faut : le temps qui lui reste. Aime-le tel qu’il est. Il sait qu’il ne peut plus remonter la pente. Il tient par ton Amour.

Montre-lui qu’il reste à sa place à tes côtés. Les insultes : tu passes au-dessus. Ce n’est pas ce qui compte. Qu’il tienne à tes côtés jusqu’au bout et que tu acceptes. Il a des circonstances atténuantes.

 C’est tout ce que Nous retiendrons.

SL : le fait que j’ai demandé sa Grâce joue-t-il ?

Christ : Absolument. En faisant cela, tu lui pardonnes son attitude, le blanchit et lui permet son évolution dans les temps. C’est considérable. C’est Moi que tu Sers et non la voie des hommes. Je suis satisfait.

C’est Ma Volonté que tu exprimes, c’est pourquoi l’acte se réalise : l’unité SL-LM.

Il sera un conseiller puissant auprès de Sanat Kumara. Qu’il approfondisse le Véda et donne un extrait clair et impératif, concis. C’est son Œuvre. Oui, Lucifer s’exprimera ensuite. Son acte est d’affirmer le Plan. Il le fera. En affirmant le Plan, il s’en va. Hâte-toi. Affirme ce qui est dit. Donne des liens. Tu te prépares à ta reconnaissance. Il faut t’exprimer tous les jours.

SL pm

Christ insiste pour que je vous parle chaque jour, en mon nom, afin de vous familiariser avec la Réalité simple et pourtant inattendue pour beaucoup : par moi, une femme,  passe le Plan. Celui qui y voit de l’orgueil au lieu de se réjouir de l’aide divine annoncée est empli d’orgueil et voit par le prisme de son propre mental. Il y a donc inévitablement deux clans qui se révèlent : les âmes prêtes et ceux qui ne le sont pas. Nous laisserons à chacun le soin de voir clair en son for intérieur.

N’ayant pas fouillé les incarnations passées dans le Plan, puisqu’elles m’ont été données par Christ en Janvier 2009 chaque dimanche, je ne peux que souligner leur Réalité : elles construisent la voie du Perfectionnement voulu au plus Haut et sans que la conscience incarnée ne le sache avant l’heure. Justement pour qu’il n’y ait pas le germe de l’orgueil, de la facilité, de l’évidence divine. Non, tout est à construire à chaque incarnation et c’est l’acte au quotidien qui révèle notre propre évolution. Ceci pour tous. Et je n’ai pas été favorisée, le tout pour me renforcer et être prête à Servir Christ et le Plan toujours plus complexe qu’espéré.

Au vu de ce que je vis de combat au quotidien, je peux vous assurer que je vous livre mes pensées sans détour, sans complexe et sans autre but que de vous révéler votre propre cheminement comme l’Aide constante divine dans le Plan.

Nous avons parlé de mes vies passées : de Pierre, de Jeanne d’Arc, de St Exupéry, et à chaque fois, des liens passés se sont réactivés dans la Joie de la fraternité profonde des âmes.

Abordons Goethe, qui bien que l’écrit soit dépassé aujourd’hui dans l’abondance et la forme, a été une référence par son regard d’Amour, la qualité de sa pensée Science-âme. Il n’est pas ici prévu de critiquer, ni de chercher dans la réincarnation du projet divin : la perfection. C’est aussi une leçon pour tous. Mais nous voulons montrer que le Plan suit une trajectoire ayant un sens, une portée, une précision et ce qui fait aujourd’hui ma force.

A vous de vous amuser à voir les points de caractère communs qu’on retrouve quand l’histoire a gardé des points de vérité et non des mensonges délirants comme c’est souvent le cas.

Il en est de même pour LM que j’ai eu à mes côtés et qui a toujours donné sa vie pour Christ. Il a été Gilles de Montmorency-Laval ou Gilles de Rais, dont on a là encore, dit des énormités pour le réduire au silence : parce qu’il avait défié le pouvoir religieux et les intérêts des uns et des autres. Méfiez-vous des racontars. Beaucoup sont morts d’accusations montées de toute pièce.

Ceci pour vous donner une idée, une piste de l’admirable engagement divin en France.

Pour en revenir à Goethe : je suis née à Wetzlar, le Pays de Goethe. Lorsque je dis qu’une simple poignée de main est une reconnaissance du passé, je quittais donc Wetzlar à l’âge de 2 mois, par -25°, dans la 4CV de mon père, pour me rendre dans différentes villes d’Allemagne, (dont Trèves, Friebourg en Briesgau), une grande partie de mon enfance, dont mes vacances et we en Autriche lors des 7 années passées à Friedrichshafen.

Nous poursuivrons selon la demande de Christ.

Soulignons le lien à l’écrit constant, et à l’unité France-Allemagne dans le vécu, annonçant le Plan.

dans l'Amour Infini, l'Unité à l'Epée sur le Billat ! SL