Vie de l'âme

22/02/2015 22:55

Bonsoir à tous,

22.02.2015

C’est l’élan de la Joie qui donne la Force de Lever l’Epée.

Le Pt de R : c’est la maison des âmes où toutes nos pensées se rassemblent où fructifient nos Intentions, nos Gratitudes, nos élévations et pensées d’unité : cela engendre un puissant courant positif formant le centre d’un soleil énergétique qui ensemence les consciences de l’Energie du Changement.

Ce qui fait la grandeur du Plan : sa simplicité, son accessibilité à tous.

Nous sommes des créateurs de Lumière par notre enthousiasme, notre conviction, notre Unité dans le Plan : nous sommes les fabricants du Futur.

 

Christ am

Il n’y a pas de rémission au Changement. Le monde doit évoluer. La vie de l’âme est le but. Tout ce qui arrive est dégagement de la voie : la Vie divine.

Sois heureuse. Exprime-toi en femme libre. Encourage tes disciples. Encourage-les tous.

 

M Jésus am

Il n’y a pas de Changement sans douleur, sans effort. Telle est la nature humaine qui doit s’exprimer par ce qu’elle a de meilleur et non dans la facilité de l’instinct.

Le monde va à sa perte dans l’état actuel des choses.

Le monde va à son Renouveau pour et avec tous ceux qui engagent la Loi Juste, qui sont avec Nous. Ce ne sera pas sans peine. Il faut lutter pour imposer la Juste Loi.

L’aide est donnée pour cela. Explique-toi.

 

« Parle, toi, de la mort et de l’âme. Le manque de courage entraînera plus de souffrance. »MStG.

Les hommes seraient plus courageux s’ils savaient tous que le corps n’est que le véhicule provisoire de l’âme. L’éducation a nié l’immortalité de l’âme, sa vie, le Plan divin.

Que reste-t-il à l’homme s’il ne dépasse pas cette éducation ?

Il est libre en lui-même : c’est là qu’il va comprendre que le Plan divin est plus grand que sa petite vie éphémère et qu’il ne peut trouver la paix, la joie de vivre, la satisfaction de la vie sans inclure la dimension de l’INFINI dans sa vie : la Loi d’Unité.

Les sans-âmes, les sans-cœurs ne peuvent comprendre cela et font obstruction. Il n’y a rien à faire. Inutile de perdre son temps : ils ne pensent que concret, en égoïstes.

Ce ne sont pas les autres qui doivent avoir barre sur vous. Si vous êtes forts, personne ne pourra vous influencer et c’est votre intuition, la part de l’âme, qui vous guidera.

 

Les messages donnent force à celui qui les reçoit en connaissance de Cause.

Ils sont avertissement constant mais n’expliquent pas tout concrètement. Il y a interprétation du langage Hiérarchique qui vous revient.

Nous mêlons vie matière et vie divine, à dessein, pour que chacun interprète selon sa maturité.

Pour l’âme, la mort du corps n’est rien, elle est même libération.

Pour l’homme affectif, la mort est un drame.

Pour l’homme d’arme : il y est préparé, il s’en détache. Il accepte la mort pour la Juste Cause : défendre le Bien. Il meurt dans le silence de sa mort inutile, s’il sait qu’il se bat sans raison valable. Il est pris dans l’acte.

Le chevalier a choisi sa voie : il s’engage jusqu’à la mort du corps mais sans prendre de risque inutile, il Sert le Plan divin.

Aujourd’hui, la plupart des hommes agissent par peur et se cachent de leur responsabilité. Ils savent et ne veulent pas se lancer dans l’acte : lutter pour le Futur Juste. Ils agissent en hypocrites, se défaussent de leurs devoirs, et se cramponnent à leurs petits acquis du moment.

Tout le monde sait qu’attendre ne résoudra rien. Que la misère et la souffrance vont grandir de ne rien faire. Et les messages pourtant lus ne sont pas suivis d’effet.

 

« Celui qui se bat jusqu’à la mort pour le Plan divin est sauvé. »

Il est sauvé en tant qu’âme. Il ne se réincarnera pas. Il peut mourir dans l’instant comme poursuivre sa vie physique. Le suspens persiste pour celui qui est attaché à la vie sur Terre.

Les messages ne précisent pas « sauvé » dans le corps physique, parce que ce n’est pas l’important. La souffrance est nommée, révélée pour inciter l’humanité à bouger. La souffrance est insupportable.

Mieux vaut mourir brutalement dans un acte de bravoure, l’Epée de Feu divin levée, que de  mourir à petit feu. C’est la pensée dans les messages.

Christ vient appeler les âmes à Lui, non s’occuper des corps.

Nous sommes dans l’urgence des temps.

Celle – celui qui n’a pas peur de la mort est une femme libre, un homme libre.

Parler en femme libre est encourager les femmes à ne pas servir le système traditionnel qui fait d’elles le plus souvent des coupables qui se rebellent. Ecouter d’abord son Cœur, l’âme qui montre la Voie. Ce n’est pas sans effort, dans l’incompréhension qui sévit, de suivre la claire vision du Plan divin.

L’attachement affectif nous ligote plus sûrement qu’un travail rémunéré.

Il n’y a pas de norme dans l’acte de Servir le Futur de tous.

Il y a l’expression de l’âme juste, ou l’erreur de se croire âme. Tout est là dans les excès, les fausses croyances, l’illusion.

 

La femme libre devra dépasser tous les tabous. Cela ne l’empêche pas d’éduquer ses enfants mais elle doit vivre sur plusieurs niveaux de conscience et ne se préoccuper de rien d’autre que la Vie Juste.

Croyez-vous que j’ai été comprise par ma famille ? Non, les valeurs traditionnelles, le jugement égoïste… ont écarté mes proches. Mais le Plan est plus grand que la pensée matérialiste de la famille. C’est à chacun d’aimer et d’accepter et non à nous qui Servons ou voulons Servir le Plan divin de s’immobiliser pour satisfaire la pensée inférieure, l’attente familial dévorante.

Celle qui agit en âme sait ce qu’elle engage. Elle a la force de mener à bien son acte. Aujourd’hui, beaucoup de femmes et d’hommes ont la force de construire le Futur Juste. Tout est à créer, dans l’Amour pour la Jeunesse, pour les Générations futures.

La Femme libre est porteuse de l’Energie d’Amour, pour l’Education à la Paix.

Agissons ! SL, 22.02.2015

photo d'Eve, SL févr 2015: la montée au Forchat.